Portrait Linda Chevalier

C’est un jour de canicule à Genève. Au bord du lac on nous propose une table inondée de soleil, une personne bienveillante s’approche avec un parasol, mais Linda n’y tient pas !

Linda, c’est une fille du soleil qui a passé son enfance à Casablanca et son adolescence à  Abidjan, Libreville, Cotonou …c’était l’époque où elle rêvait de devenir maîtresse d’école…. ..et du soleil, elle en a vraiment besoin.

Vous lui demandez  quels sont ses loisirs, elle répond lecture, voyage, soleil !

Et le soleil a éclairé sa vie. Linda est une femme lumineuse, chaleureuse, curieuse, réceptive. Elle a su prendre de la vie tout le bon qu’elle a pu saisir et rendre positives les épreuves traversées.

Très attentive à sa santé et sa qualité de vie, elle pratique yoga, méditation, réflexologie, pilates, acuponcture, massage des méridiens…appréciant de temps en temps un repas exceptionnel avec un bon vin.

Sa principale qualité : la fidélité, fidèle à ses amis bien sûr, mais fidèle  si je peux dire à son quotidien, à son parfum – Chance de Chanel – qu’elle aime se faire offrir pour consolider ses liens affectifs, fidèle  à ses boutiques, à son coiffeur, perfectionniste jusqu’au bout des ongles.

Fidèle professionnellement, depuis 30 ans responsable d’un family office qui s’installe à Genève spécialisé dans le commerce de produits pétroliers, financiers, immobiliers, et d’hôtellerie   Au décès de son fondateur, elle poursuit son activité au sein de la famille, mais à temps partiel.

Elle s’investit immédiatement dans le bénévolat, Fondation SOS Talents, Cœur Pour Tous. Fondation Lionel Perrier .Spontanément, seule, elle est allée frapper à la porte de toutes les enseignes Genevoises solliciter des lots, des dons et chacun sait – à Genève- comme la démarche est difficile….

Curieuse toujours, elle se rend un jour à Bangkok puis à Hong Kong dans des salons de créations et la voici créant Nanou et Camille

Proche de la communauté Française à Genève, déléguée consulaire, elle a repris récemment la présidence de l’UFE (Union des Français de l’Etranger) poste qu’elle n’avait pas sollicité mais qu’elle prend très à cœur. Son souci de rapprochement lui donne des ailes. La voici imaginant des rencontres originales, démarchant d’autres associations pour qu’elles s’unissent sur de beaux projets.

Son enthousiasme, son optimisme, son sourire  nous font rechercher sa compagnie.

Colette Cellerin